Hommage à Ghislaine Dupont et Claude Verlon

claudio et gigi.crédit Le Monde

Ce mardi 05 Novembre 2013, juste en sortant du lit, j’ai entendu,   j’ai  cru entendre les larmes ou les gémissements du président malien IBK sur les ondes de rfi. Un président de la République qui n’arrive pas à retenir ses larmes alors que des millions d’auditeurs l’écoute ; j’ai été secoué jusqu’aux tréfonds de mon âme.

Personnellement j’avais décidé que ce n’était pas la peine que j’écrive un article rendant hommage à Ghislaine Dupont et  Claude Verlon, non parce que cette tragédie ne m’émeut pas, mais parce que depuis la nuit du samedi ou l’horrible nouvelle est tombée , vu les millions d’hommages et de messages qui ont été envoyé à rfi, je me disais qu’un article de plus sur mon blog ne serait qu’une goutte d’eau dans un océan.

Ce  qu’on ressent tous depuis l’annonce de leur assassinat jusqu’aujourd’hui c’est de la colère, c’est de l’amertume et de la douleur.

L’an dernier c’étaient  88 journalistes qui avaient été tués pendant qu’ils faisaient leur travail. Comme Claude  et  Ghislaine. Faisons en sorte qu’ils ne soient pas morts pour rien.

Je m’incline devant la sagesse de l’éditorialiste Jean-Baptiste Placca qui m’a fait pleurer tout à l’heure, quand je l’ai entendu lire ce poème de Birago Diop, que beaucoup comme moi ont du lire au collège des dizaines de fois, mais qui pourtant ne m’avait jamais autant ému :

Ecoute plus souvent
Les choses que les êtres,
La voix du feu s’entend,
Entends la voix de l’eau.
Ecoute dans le vent
Le buisson en sanglot:
C’est le souffle des ancêtres.
Ceux qui sont morts ne sont jamais partis
Ils sont dans l’ombre qui s’éclaire
Et dans l’ombre qui s’épaissit,
Les morts ne sont pas sous la terre
Ils sont dans l’arbre qui frémit,
Ils sont dans le bois qui gémit,
Ils sont dans l’eau qui coule,
Ils sont dans la case, ils sont dans la foule
Les morts ne sont pas morts.
Ecoute plus souvent
Les choses que les êtres,
La voix du feu s’entend,
Entends la voix de l’eau.
Ecoute dans le vent
Le buisson en sanglot:
C’est le souffle des ancêtres

NON ! Nous ne laisserons pas l’obscurantisme prendre le pas sur la lumière !!

Nous ne laisserons pas les ténèbres du fanatisme noircir notre horizon et remettre en cause notre liberté si chèrement acquise !!!

 Non ! Nous ne vous oublierons jamais Ghislaine et Claude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.